in

Pourquoi certains emplois de la famille des affaires sociales bénéficient-ils de la grille indiciaire des enseignants et les autres non ?

Dans le domaine des affaires sociales, il existe une question persistante : pourquoi certains emplois bénéficient-ils de la grille indiciaire des enseignants tandis que d’autres ne le font pas ? Cette interrogation suscite des discussions depuis de nombreuses années, et pour y répondre, il est essentiel de plonger dans l’histoire de ces emplois et de comprendre les raisons qui ont conduit à cette différenciation.

L’Origine des Emplois des Personnels Éducatifs des Affaires Sociales

Tout a commencé en 1982, lorsque les emplois des personnels éducatifs des affaires sociales ont été créés avec un statut particulier. À l’origine, ces emplois incluaient des postes tels que les éducateurs préscolaires adjoints, les éducateurs préscolaires et les éducateurs spécialisés. Cependant, ce n’était que le début, car au fil du temps, d’autres emplois ont été ajoutés à cette sous-famille.

L’Égalité des Indices de Traitement avec les Enseignants

Le décret de création de ces emplois en 1982 a apporté une caractéristique distinctive. Il a accordé à ces emplois des indices de traitement particuliers, identiques à ceux octroyés aux enseignants en 1976. Cette décision a créé un lien fort entre les personnels éducatifs des affaires sociales et le secteur de l’enseignement, malgré leur appartenance à des familles professionnelles distinctes.

La Préservation des Avantages du Statut Particulier

Il est important de noter que, même si certains emplois relèvent de la famille des emplois de l’éducation et de la formation, tandis que d’autres appartiennent à la famille des affaires sociales, tous ces emplois conservent les avantages prévus par le décret portant création de leur statut particulier. Cette égalité de traitement est un élément clé qui garantit que les personnels éducatifs des affaires sociales bénéficient pleinement de leur statut.

La Composition Actuelle des Personnels Éducatifs des Affaires Sociales

Aujourd’hui, les personnels éducatifs des affaires sociales sont composés de différents emplois, chacun relevant de formations spécifiques. Voici une liste non exhaustive de ces emplois :

Ceux formés à l’école du personnel de la protection de l’enfance et de la jeunesse (INFJ) :

  • Maître d’éducation surveillée (grade B3)
  • Conseiller d’éducation surveillée (grade A3)
  • Inspecteur d’éducation surveillée (grade A4)

Ceux formés à l’INSFS :

  • Éducateur préscolaire adjoint (grade C3)
  • Éducateur préscolaire (grade B3)
  • Maître d’éducation spécialisée (grade B3)
  • Éducateur spécialisé (grade A3)
  • Inspecteur d’éducation spécialisée (grade A4)

Ceux formés à l’ENS :

  • Conseiller d’orientation (concours direct suspendu depuis 2010) (grade A3)
  • Inspecteur d’orientation (grade A4)

En résumé, l’histoire des emplois des personnels éducatifs des affaires sociales montre que leur statut particulier, accordé en 1982, a été le point de départ d’une égalité de traitement avec les enseignants en termes d’indices de traitement. Cette égalité perdure aujourd’hui, quel que soit le secteur d’appartenance des emplois au sein de cette sous-famille.

LIRE AUSSI  Annonce des résultats du concours CAFOP 2024-2025 : 5000 candidats admis suite aux délibérations

Written by infosconcours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Rôle Essentiel du Garde Sous-Préfecture en Côte d’Ivoire

Les Rémunérations des Fonctionnaires Sortants de l’ENA (Impôts, Trésor, et Administration Générale et Financière)