in

Les Avantages et les Rémunérations Mensuelles de l’Inspection Générale des Services Judiciaires et Pénitentiaires en Côte d’Ivoire

Inspection Générale des Services Judiciaires et Pénitentiaires : Des Rémunérations Attractives

L’Inspection Générale des Services Judiciaires et Pénitentiaires en Côte d’Ivoire, en tant qu’organe de surveillance essentiel, offre des rémunérations compétitives à ses membres. Découvrez les détails des primes et indemnités mensuelles qui font de cette institution un choix de carrière attrayant.

Inspection Générale des Services Judiciaires et Pénitentiaires

L’Inspecteur Général des Services Judiciaires et Pénitentiaires, le plus haut poste au sein de l’inspection, bénéficie d’une rémunération mensuelle généreuse de 3 millions de francs CFA. Cette position prestigieuse est réservée à un magistrat hors hiérarchie du groupe A, au même rang que le Procureur Général près la Cour Suprême.

Inspection Générale des Services Judiciaires et Pénitentiaires : L’Inspecteur Général Adjoint

L’Inspecteur Général Adjoint des Services Judiciaires et Pénitentiaires, quant à lui, perçoit une rémunération mensuelle de 1,5 million de francs CFA. Ces magistrats, également hors hiérarchie, appartiennent au groupe B et détiennent le rang de Directeur Général Adjoint d’Administration Centrale.

Les Inspecteurs des Services Judiciaires et Pénitentiaires

Les Inspecteurs des Services Judiciaires et Pénitentiaires, au nombre de seize, touchent chacun une rémunération mensuelle de 500 000 francs CFA. Ces magistrats, classés dans le premier grade du premier groupe, détiennent le rang de Directeur d’Administration Centrale.

Prime d’Installation de l’Inspecteur Général

Outre les salaires mensuels, l’Inspecteur Général des Services Judiciaires et Pénitentiaires a droit à une prime d’installation de 20 millions de francs CFA. Cette prime vise à faciliter sa transition vers ce poste de haute responsabilité.

Frais de Transport Annuels

Pour garantir la mobilité de l’inspection, un budget annuel de 30 millions de francs CFA est alloué aux frais de transport. Cela permet à l’ensemble de l’équipe de l’inspection de se déplacer efficacement pour remplir sa mission de contrôle et d’inspection.

Composition de l’Inspection

L’Inspection Générale des Services Judiciaires et Pénitentiaires en Côte d’Ivoire est composée de vingt membres au total, répartis comme suit :

  • 1 Inspecteur Général,
  • 3 Inspecteurs Généraux Adjoints,
  • 16 Inspecteurs.

Mission et Fonctionnement

L’Inspection Générale est investie d’une mission générale et permanente de contrôle et d’inspection de l’ensemble des services judiciaires et pénitentiaires, ainsi que des établissements et structures sous la tutelle du ministère de la justice. Elle joue un rôle essentiel dans la garantie de la qualité et de l’intégrité du système judiciaire et pénitentiaire ivoirien.

Le Décret en Vigueur

Toutes les mesures de rémunération mentionnées ci-dessus sont régies par le décret n°2016-121 du 2 mars 2016.

En somme, l’Inspection Générale des Services Judiciaires et Pénitentiaires en Côte d’Ivoire offre des primes et des rémunérations attractives à ses membres, reflétant l’importance de leur rôle dans le maintien de l’intégrité et de la qualité du système judiciaire et pénitentiaire du pays. Ces incitations financières font de cette institution une option de carrière enviable pour les magistrats en quête d’excellence professionnelle.

LIRE AUSSI  Recrutement Exceptionnel d'Agents Techniques des Eaux et Forêts: Ouverture des Inscriptions pour 2024-2025

Written by infosconcours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COMMENT CONNAITRE LE MONTANT QUI SERA AJOUTÉ À MON SALAIRE À LA SUITE DE MON PROCHAIN AVANCEMENT

Profil de Carrière : Devenir Adjoint Administratif en Côte d’Ivoire